Femmes & christianisme

Noël… Le sapin rayonnant de lumière, les cadeaux aux papiers colorés et brillants, et la maison miniature en bois et en mousse avec les petits personnages en terre cuite. Penchons-nous un peu sur ces sujets… Un homme et une femme ainsi que plusieurs animaux entourant… un bébé ! L’accouchement n’a pas dû être aisé ! Une femme seule, sans assistance médicale, et avec pour unique accompagnement son mari et des moutons. Cependant, le sujet de cet article n’aborde pas la question de l’accouchement. Nous vous renvoyons aux articles tout à fait éclairés et passionnants à ce sujet (le/la lecteur.ice averti.e aura remarqué avec quelle subtilité et discrétion nous l’invitons à lire les autres articles de la revue).

Revenons donc à cette femme, appelée Marie. Marie est une figure importante dans le christianisme étant donné qu’elle est considérée comme étant la mère de Jésus, le fils de Dieu. Personnage maternel et doux, elle apporte le réconfort aux croyant.e.s pour qui elle est une interlocutrice privilégiée en comparaison avec ce Dieu plus intimidant. Elle est souvent représentée écrasant un serpent. Le serpent rappelant le péché originel, celui commis par Adam et Eve, et provoqué en partie par cette dernière. Ainsi, ces deux personnages féminins majeurs pour la religion chrétienne sont en totale opposition dans l’image même de la femme vue par la religion. L’une est tendre et pure, l’autre est tentatrice et provoque la déchéance. Alors pourquoi l’image négative de la femme revient-elle constamment ? Pourquoi est-ce toujours la faute du « sexe faible » (en passant il serait intéressant de savoir pourquoi on appelle « sexe fort » celui qui succombe aux tentations de l’autre moitié…) ? Et pourquoi la femme est-elle considérée comme le Mal incarné ?

    Pour illustrer cela, regardons de plus près l’Histoire et en particulier le Moyen-Age et ses chasses aux sorcières au XVème siècle. Bien que toutes les victimes de ces chasses aux sorcières n’aient point été uniquement féminines, la publication d’ouvrages comme le Malleus Maleficarum a défini les femmes comme étant l’élément central et la cause de la sorcellerie. Cet ouvrage fût écrit par deux Dominicains et inquisiteurs, Heinrich Kramer et Jacques Sprenger. Ainsi, la femme serait le seul être pervers et mauvais pouvant succomber aux tentations du Démon, notamment par le fait que ce sont des êtres jugées intellectuellement faibles.

    Mais alors si la femme est liée au Démon pourquoi en vénérer certaines ? Pourquoi porter au sommet des femmes comme Marie ou Jeanne d’Arc, et qualifier les autres de sorcières ? La réponse se trouve sûrement dans le fait que ces femmes adorées sont de ferventes croyantes et……vierges ! Car, bien entendu, seules les femmes « pures » et intouchées sont dignes de considération. Elles doivent être des épouses aimantes et fidèles, et procréer sans actes sexuels (magie, magie…) ; et toutes celles non capables de ce « miracle » peuvent partir en cendre sur un bûcher.

Tout cela révèle à quel point la religion chrétienne est pleine de paradoxes qui se reflètent dans les pratiques sociales, notamment au Moyen-Age.

Beaucoup se fourvoient lorsqu’ils parlent de cette époque comme d’une ère obscurantiste et primitive car, d’un point de vue littéraire et artistique, c’est un véritable foisonnement, partagé entre prouesses architecturales comme les cathédrales gothiques comme Notre-Dame (rien que ça!) ou encore la célèbre tapisserie de la dame à la licorne (vous pouvez aller l’admirer au Musée Cluny, lieu entièrement consacré au Moyen-Age). Au niveau littéraire, on retiendra surtout le concept de l’Amour Courtois, ou « fin’amor« , qui consiste à séduire une femme de qualité avec des poèmes ou des lettres. Cette pratique littéraire a un immense impact social et tout les hommes l’utilisent pour séduire l’élue de leur coeur. L’Amour Courtois revalorise la femme et prend le contre-pied de la religion. Mais, cette pratique n’étant réservée qu’aux Nobles (la seule classe sociale à savoir lire et écrire en plus du Clergé), les femmes issues de situations sociales moins aisées n’ont pas la chance d’être valorisées ainsi. Cependant, l’une d’entre elles va bouleverser tout ce beau petit ordre social : on pense évidemment à Jeanne d’Arc.

Simple bergère, elle sera choisie par Dieu pour chasser les Anglais hors de France. Une simple bergère qui va participer à une guerre ? Cela semble complètement absurde et impensable au Moyen-Age. Mais, comme vous le savez sûrement, les voix de Dieu sont impénétrables et ses décisions n’ont pas lieu d’être discutées. La vraie question est de savoir comment une femme qui dit entendre des voix a pu être considérée par les pouvoirs politiques de l’époque.

A cette époque mais aussi en général, entendre des voix n’est jamais vraiment bon signe… Jeanne d’Arc a quand même réussi à être crédible en disant que Dieu lui parlait ! Je pense qu’on ne saura jamais vraiment comment une société foncièrement mysogine a pu accepter qu’une femme porte une épée, combatte et, comble du sacrilège, s’habille comme un chevalier ! Et pourtant Jeanne d’Arc a su s’imposer et prouver sa valeur en tant que combattante pour la liberté de son pays.

On peut conclure en disant que Jeanne d’Arc est l’une des premières figures féministes de l’Histoire en France car elle a su prouver qu’une femme est autant capable de défendre son pays qu’un homme. Jeanne d’Arc est encore vénérée aujourd’hui et il est absolument hilarant de constater que des mouvements comme La Manif Pour Tous vouent un culte à… une féministe.

Aideen HERVE et Mathilde BARBOTIN

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close